Category Archives: Sécurité et prévention

Le monoxyde de carbone

Dans votre logement, veillez à bien fermer le gaz lorsque vous n’êtes pas chez vous. Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, il est invisible mais toxique et mortel. Très rapidement vous pouvez vous asphyxier avec ce gaz, qui peut être provoqué par un mauvais entretien d’appareil à énergie combustible tel que le bois, le gaz, le charbon, fuel.
Afin que cela ne vous arrive pas, il est conseillé de faire vérifier vos appareils par un professionnel et aérer tous les jours votre logement. Mais bien plus que cela encore, un détecteur de monoxyde de carbone vous sera encore plus efficace. Certains détecteurs de monoxyde de carbone permettent grâce à un écran de suivre le taux de monoxyde de carbone dans l’air. D’autres, plus simples, émettent un signal sonore lorsque cette concentration dépasse un certain seuil.
Si le détecteur-avertisseur de monoxyde est installé dans la même pièce que l’appareil à combustion, placez-le à 15cm du plafond.

Faut-il faire appel à un installateur ?

Les packs alarme sans fil comportent de nombreux éléments et constituent un véritable investissement. Chaque élément doit être assorti d’une notice d’installation, vous permettant de réaliser l’installation vous-même. Pour ce qui est de la connexion des éléments entre eux, il s’agit seulement de configurer la centrale, manuellement ou par ordinateur selon les modèles. Mais vous pouvez en effet faire appel à un installateur : ceux-ci sont souvent des techniciens de sociétés de surveillance. Elles vous proposeront plusieurs formules, la plupart incluant des opérations de maintenance, parfois tarifées à l’intervention. Ces formules peuvent aussi inclure l’intervention d’agents de sécurité en cas d’intrusion : les déplacements et les heures de gardiennage vous seront bien évidemment facturées. Les prix varient selon les entreprises : il est conseillé d’en contacter plusieurs afin de faire votre propre comparatif. Comptez des abonnements mensuels d’un minimum de 50€ pour l’installation et la maintenance, beaucoup plus si vous souhaitez d’autres options.

Alarmes sans fil, des solutions évolutives

Les alarmes se vendent généralement par packs : un kit de base inclut une centrale, des détecteurs de mouvement, des détecteurs d’ouverture de porte et une télécommande (ou clavier). Selon votre domicile et vos besoins, il est possible d’ajouter des éléments à ce système. Cela signifie que celui-ci doit être capable de gérer un nombre minimal de détecteurs, en même temps. Il doit également pouvoir s’y connecter facilement, c’est-à-dire être largement compatible. En effet, pour optimiser la sécurité de votre domicile, vous pourrez être amené à installer des détecteurs de mouvements supplémentaires, augmentant de la sorte le nombre de zones à surveiller. De même, vous pouvez installer des détecteurs d’ouverture en plus si plusieurs portes donnent sur l’extérieur ou présentent plus généralement des risques d’intrusion. Enfin, vous pouvez installer d’autres types de détecteurs, qui décèleront d’autres dangers : risque incendie, monoxyde carbone, chaleur, etc. Ces possibilités sont à examiner au moment de l’achat de la centrale de base, en vous référant aux caractéristiques du produit, ainsi qu’aux conseils des vendeurs.

Téléalarmes, à quel prix ?

Il existe toutes sortes de prix en ce qui concerne la protection anti-vol. D’une part, parce que les packs sont tous différents et comportent des produits en quantité variable, selon les types de logement auxquels ils sont destinés. D’autre part, parce que les packs sont évolutifs : une fois installés, vous pouvez les personnaliser, les agrémenter d’autres appareils vendus à l’unité, qui gonfleront l’addition. Pour commencer, les alarmes sans fil sont moins chères que les filaires, car leur installation est facile. De plus, les alarmes filaires sont réputées plus efficaces, du fait qu’il est difficile pour un voleur de les désactiver ! Le prix variera également selon les marques et la présence de la certification NF. Les packs seront aussi plus chers en fonction du niveau de technologie qu’ils intègrent : la vidéosurveillance et la télésurveillance font ainsi monter les prix. Comptez donc entre 100€ et 1400€ pour des kits plus ou moins complets, hors installation si vous souscrivez chez un technicien spécialiste. Chaque produit a son prix : une centrale avec clavier ou non coûte entre 100 et 300€, un détecteur multi-tâches (mouvement, feu, gaz) entre 100 et 200€, un transmetteur téléphonique coûtera entre 100€ et 1000€, selon qu’il nécessite l’installation d’une antenne. Enfin, une caméra de base vaut 70€, sans compter l’écran pour la diffusion des images. Par ailleurs, la vidéosurveillance peut être assurée par des sociétés spécialisées, elles fonctionnent par abonnement mensuel. Sachez qu’il est aussi possible de louer un système de téléalarme auprès de sociétés de surveillance.

Comment éviter les détections d’animaux ?

Le problème des systèmes de protection anti-vol, c’est qu’ils détectent absolument tous les mouvements, même ceux de vos animaux de compagnie. Ils peuvent donc se déclencher en leur présence, alors qu’il n’y a pas forcément intrusion…. Certains systèmes sont dits « anti-animaux » : ils sont capables de ne pas s’enclencher en captant la petite taille des corps. Mais le poids admis par ces appareils est faible et l’alarme est susceptible de s’activer si l’animal monte sur un meuble et se rapproche du détecteur. De plus, certains professionnels déconseillent d’activer les options anti-animaux car cela revient à demander à l’appareil de ne pas faire totalement son travail, ce qui dégrade la qualité de la détection, et donc de votre protection. Pour éviter que les animaux n’activent l’alarme, il est toutefois conseillé de positionner le détecteur verticalement par rapport au sol. Mais il reste préférable de placer l’appareil dans une pièce qui n’est pas régulièrement traversée par un animal de compagnie.